Arcane

Arcane
vendredi 6 avril 2018 Marine Bigot

Dans son livre La vie secrète des arbres, le forestier allemand Peter Wohlleben s’interroge sur les discrètes connexions qu’entretiennent les végétaux au sein d’une même forêt. Car à l’instar des humains, les arbres communiquent entre eux par l’entremise d’un réseau souterrain et aérien. Ce réseau, que les scientifiques ont surnommé « Wood-Wide-Web » a inspiré la plasticienne Yuhsin U Chang pour concevoir une installation que l’on dirait en lévitation dans les boisements de l’île aux Fagots. Prenant pour modèle les interactions à l’oeuvre entre les racines des arbres, l’artiste a imaginé cet entrelacs immaculé qui semble flotter au milieu des troncs des Hortillonnages. Son équilibre précaire rappelle la fragilité des écosystèmes qui nous entourent, hommage délicat à la complexité du vivant en écho aux échanges invisibles ayant lieu sous nos pieds.

L'artiste

Yuhsin U Chang

 
Née en 1980 à Taiwan, la plasticienne Yuhsin U Chang est diplômée de l'Ecole Nationale Supérieure d'Art de Bourges. En laine, cuir , bois, lin ou même poussière, ses œuvres explorent la poétique du vivant à travers des matériaux bruts. Comme en suspens dans la folle course du monde, ses sculptures instaurent une relation intime et onirique avec leur contexte.