Cargo

Cargo
lundi 16 avril 2018 Marine Bigot

Elle tangue, au passage de chaque canot. Cargo, installation de la plasticienne Dorothea Nold est une balance abstraite, ambivalente par sa structure, ni naturelle, ni industrielle. Avec ses lignes géométriques travaillées à la main dans la céramique rouge, cette sculpture, par son matériau irrégulier et son équilibre précaire, symbolise la fragile relation entre l’homme et la nature, dans un monde de plus en plus instable où les écosystèmes sont mis en danger. Malgré son poids – 250 kg – l’objet, mis en mouvement au moindre clapotis, renvoie ainsi à l’interrelation des êtres vivants, qui dans les Hortillonnages ou ailleurs, dépendent les uns des autres. Visible de loin, l’œuvre, par sa structure toute en transparence, laisse passer le regard sur la nature en arrière-plan, invitant à voir au delà de sa simple forme matérielle. Celle-ci, en se reflétant dans l´eau, se rallonge à l’infini, faisant disparaître le début et la fin du fragile édifice.

L'artiste

Dorothea Nold

 
Née en 1981, la plasticienne Dorothea Nold est diplômée des Beaux-arts de Paris. Ses installations monumentales explorent l’idée de limite et de frontière. Globetrotteuse, elle a parcouru de nombreuses fois l’Asie centrale, et vit entre la Turquie et l’Allemagne. Depuis 2013, elle poursuit un travail de doctorat à la Haute-école d’arts appliqués de Hambourg.