Délinéations

Délinéations
lundi 16 avril 2018 Marine Bigot

Grâce à ses branches souples, le saule, une fois tressé, se transforme. Au cœur des Hortillonnages, la fine langue de terre de la parcelle n°7 met à l’honneur ce matériau polymorphe: spécialiste de la vannerie, la paysagiste Karine Haudrechy en a entrelacé les perchettes pour entrainer le promeneur au fil de l’eau. Elle a ainsi imaginé une promenade, Délinéations, mise en scène à l’aide de tressages de branches. Leurs alignements horizontaux, en plus de souligner le trait des rives, jouent ici le rôle de filtre, dévoilant le paysage par transparence : travaillées à claire-voie, ses clôtures se changent en écran ou en cadre, occultant le panorama ou ouvrant de nouvelles vues sur le marais. Au cours de la balade, des platelages permettent de s’avancer sur l’eau, tandis que des assises en bois ponctuent le parcours, incitant le visiteur à la contemplation. Le paysage qui entoure l’îlot se révèle, tandis que sa berge, ce lieu de tension entre nature et culture, gagne une nouvelle épaisseur. Leur préservation représente un enjeu fort pour les Hortillonnages, dont les îlots potagers ont été gagnés sur l’eau : en retenant embâcles et sédiments, les peignes de saule contribueront peut-être à en consolider la rive fragile, encore et toujours érodée par l’eau.

L'artiste

Karine Haudrechy

 
Karine Haudrechy est diplômée de l’Ecole nationale supérieure du paysage de Versailles. Après une formation en osiéculture et en vannerie, elle lance son activité en 2017. Sa jeune entreprise, Lampsane paysage, se distingue par une spécialité rare, l’architecture végétale, autrement dit le tressage du saule vannier et de l’osier blanc.