Théâtre de verdure (Portugal)

Théâtre de verdure (Portugal)
vendredi 3 août 2018 Alexandre Lefèvre

Le 9 avril 1918, lors de la bataille de la Lys, les divisions portugaises sont balayées par l’offensive allemande. A Le Quesnoy, les paysagistes Samuel Alcobia, Pedro Gusmão et Ricardo Gomes ont conçu un jardin en leur mémoire. Pendant les guerres, les jardins sont souvent abandonnés, soulignent-ils : raccommoder un paysage est donc un artefact de paix à la symbolique forte, qui s’apparente à la reconstruction des logements détruits. Sur une petite île située entre deux canaux, l’aménagement qu’ils ont imaginé prend place sur un ancien champ de tir, au bout duquel se trouve un bâtiment désaffecté et vieillissant. Cette structure en béton abandonnée joue ici le rôle de scène, pour un théâtre de verdure inspiré par les illusions d’optique des dioramas et des panoramas du 19èmesiècle. Afin de favoriser l’immersion du promeneur, les concepteurs ont réuni les deux landforms qui bordaient le terrain pour créer au centre de l’espace un cratère allongé, aux pentes couvertes d’herbes et de fougères. Le spectacle y est assuré en fond par une forêt de chênes qui, avec le temps, investira tout l’édifice. Conçu de toutes pièces par les paysagistes, ce boisement donne au visiteur l’illusion d’un paysage, sous-bois à la fois naturel et artificiel, permanent et éphémère, qui floute la notion de temps et d’espace.

Informations & accès
  • 2018

L'artiste

Samuel Alcobia, Ricardo Gomes & Pedro Gusmão

 
Né en 1975, Samuel Alcobia est membre du collectif Baldios, qui depuis 2012, réunit quatre architectes paysagistes dont Pedro Gusmão. Il s’est ici associé à Ricardo Gomes, né en 1978 et co-fondateur en 2009 de la plateforme pluridisciplinaire KWY.studio.