Réservation en ligne

Festival international de jardins |
Hortillonnages Amiens 2022
Visite de l’exposition en barque


CAMON / PORT À FUMIER – Parcours en barque
Ponton d’embarquement
35 rue Roger Allou – 80450 Camon

À CAMON, louez une barque pour 2h30 et naviguez vers les différentes parcelles investies autour de l’étang de Clermont.

Le tarif de location d’une barque se décline en fonction du nombre de personnes, de 1 à 6 max. incluant enfant(s) de -3 ans
* 20€ / 1-2 pers. * 25€ / 3-4 pers. * 30€ / 5-6 pers. * gratuit -3 ans
+ redevance ASCO par personne : 1€ / 11 ans et + * 0,50€ / 3-10 ans
>>> Uniquement sur réservation en ligne
Pour prendre connaissance des conditions générales de vente, cliquez ici
Pour raison de sécurité, les animaux ne sont pas admis dans les barques. Les poussettes doivent être déposées à l’accueil.


Nous invitons les visiteurs à continuer à respecter les gestes barrières afin de lutter contre la propagation du COVID-19.
Si vous souhaitez davantage de précisions, nous vous invitons à consulter l’évolution des consignes d’accueil et les règles sanitaires en vigueur sur le site du gouvernement : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus


Pour toute demande d’informations, vous pouvez adresser un courriel à communication@artetjardins-hdf.com
ou appeler le +33 6 78 53 55 92

Au plaisir de vous accueillir prochainement !

L’équipe d’Art & Jardins | Hauts-de-France

Affaissement > Simon Augade, 2019

Affaissement > Simon Augade, 2019
mardi 23 avril 2019 Marine Bigot
  • Simon Augade © Yann Monel
  • Simon Augade © Yann Monel
  • Simon Augade © Simon Augade
  • Simon Augade © Yann Monel

La morphologie fragmentaire des Hortillonnages d’Amiens engage le jeu du multiple et de l’unique, du morcellement et de la séparation. Le principe de frontière dès lors apparaît, et l’idée de tenter de relier deux bords fait surface. La porosité de ces notions, entre terre et eau, entre nature et culture, peut ici être reflétée par la fragilité des berges. Affaissement se traduit par une colonne maintenue ou retenue, par un assemblage de bois brûlés en guise de pilotis. Ce colosse au pied d’argile est ainsi tenu en oblique, entre deux états, ni allongé, ni debout. Pouvant alors imaginer que cet élément artificiel puisse relier deux rivages. L’installation n’est ni une colonne dressée, ni une traverse ; on peut en fait voir une faiblesse, un affaissement retenu dans une certaine urgence, ou une tentative d’élévation selon le sens de lecture que l’on veut lui accorder. Symbole architectural, la colonne est un élément de maintien pouvant paraître le plus sûr ; elle se retrouve alors adossée, soutenue par des béquilles précaires calcinées, s’apparentant à un échafaudage, en attente de… Ce suspens aborde la question de l’éphémère et de l’équilibre, d’un état transitoire où les certitudes sont remises en doute. Jouant d’aller retour entre ces différentes notions, les rapports de force et d’opposition se mêlent et se renversent. Ce serait peut-être l’expression d’une urbanité qui gagne toujours plus de terrain, parfois à péril ; un phénomène dont sont encore préservées les parcelles des Hortillonnages.

L'artiste

Simon Augade

Born in 1987 in the Hautes-Pyrénées, Simon Augade graduated at the École Européenne Supérieure d'Art in Brittany, he lives and works in Lorient. In the sculpture-installations, his visual art broaches the notion of duality, seeking to highlight the precariousness and short-lived nature of our lives and of our built-up areas.