Réservation en ligne

RÉSERVATION EN LIGNE

La 11e édition est en cours de préparation ! Si vous souhaitez découvrir en avant-première les 10 nouveaux projets, assistez à la présentation qui sera faite par chacun des artistes sélectionnés, paysagistes et plasticiens, le SAMEDI 7 MARS, de 13h30 à 18h, au Logis du Roy – Square Jules Bocquet, Amiens, en présence du Comité artistique.

Nous vous donnons rendez-vous à partir du VENDREDI 5 JUIN pour l’OUVERTURE du Festival édition 2020.

Inscrivez, dès à présent, dans vos agendas la date de l’INAUGURATION officielle qui aura lieu SAMEDI 27 JUIN, à 18h.

Festival international de jardins
Hortillonnages Amiens
5 juin – 18 octobre 2020

Île aux Fagots – Amiens 
accès libre et gratuit en déambulation
Depuis le Pont de Beauvillé à Amiens, rejoignez le chemin de halage et entrez par le n°43 sur l’Île aux Fagots pour découvrir un premier espace présentant une dizaine de créations artistiques et paysagères ; en sortant, prolongez votre visite jusqu’à l’île Robinson en longeant la Somme.
> 5 juin – 31 août • du mardi au dimanche, 12h30-19h
> 1er septembre – 18 octobre • du mercredi au dimanche, 13h30-19h

Port à fumier – Camon
accès payant avec location d’une barque électrique
Louez une barque électrique à Camon au Port à fumier, 35 rue Roger Allou (au niveau du parking), et naviguez pendant 2h30 d’une parcelle à l’autre pour parcourir les jardins et appréciez les installations disposées autour de l’étang de Clermont.
> 5 juin – 31 août • du mardi au vendredi, 13h30-19h / samedi et dimanche, 10h-19h
> 1er septembre – 18 octobre • du mercredi au vendredi, 13h30-19h / samedi et dimanche, 11h-19h

La BILLETTERIE EN LIGNE sera disponible à partir 6 avril.
Le tarif de location d’une barque électrique se décline en fonction du nombre de personnes, de 1 à 6 max.
> 19€ / 1-2 pers. • 24€ / 3-4 pers. • 29€ / 5-6 pers. • gratuit – 3 ans
auquel s’ajoute la redevance ASCO pour la protection & la préservation des Hortillonnages
> 1€ / 11 ans et + • 0,50€ / 3-10 ans

Pour les réservations GROUPES, vous pouvez contacter dès à présent Marine Bigot, chargée de médiation et de relation avec le public : +33 (0)6 37 25 74 70 – m.bigot@artetjardins-hdf.com

À très bientôt !

L’Équipe d’Art & jardins l Hauts-de-France
+33 (0)3 22 52 52 96 – contact@artetjardins-hdf.com

Affaissement

Affaissement
mardi 23 avril 2019 Marine Bigot
  • Simon Augade © Yann Monel
  • Simon Augade © Simon Augade
  • Simon Augade © Yann Monel

La morphologie fragmentaire des Hortillonnages d’Amiens engage le jeu du multiple et de l’unique, du morcellement et de la séparation. Le principe de frontière dès lors apparaît, et l’idée de tenter de relier deux bords fait surface. La porosité de ces notions, entre terre et eau, entre nature et culture, peut ici être reflétée par la fragilité des berges. Affaissement se traduit par une colonne maintenue ou retenue, par un assemblage de bois brûlés en guise de pilotis. Ce colosse au pied d’argile est ainsi tenu en oblique, entre deux états, ni allongé, ni debout. Pouvant alors imaginer que cet élément artificiel puisse relier deux rivages. L’installation n’est ni une colonne dressée, ni une traverse ; on peut en fait voir une faiblesse, un affaissement retenu dans une certaine urgence, ou une tentative d’élévation selon le sens de lecture que l’on veut lui accorder. Symbole architectural, la colonne est un élément de maintien pouvant paraître le plus sûr ; elle se retrouve alors adossée, soutenue par des béquilles précaires calcinées, s’apparentant à un échafaudage, en attente de… Ce suspens aborde la question de l’éphémère et de l’équilibre, d’un état transitoire où les certitudes sont remises en doute. Jouant d’aller retour entre ces différentes notions, les rapports de force et d’opposition se mêlent et se renversent. Ce serait peut-être l’expression d’une urbanité qui gagne toujours plus de terrain, parfois à péril ; un phénomène dont sont encore préservées les parcelles des Hortillonnages.

L'artiste

Simon Augade

Born in 1987 in the Hautes-Pyrénées, Simon Augade graduated at the École Européenne Supérieure d'Art in Brittany, he lives and works in Lorient. In the sculpture-installations, his visual art broaches the notion of duality, seeking to highlight the precariousness and short-lived nature of our lives and of our built-up areas.