Réservation en ligne

Réservation en ligne

Festival international de jardins
Hortillonnages Amiens

La prochaine édition du Festival international de jardins | Hortillonnages Amiens ouvrira le 22 mai 2021.

Nous aurons à nouveau le plaisir de vous accueillir lors cette 12e édition du Festival pour vous faire découvrir les jardins et les oeuvres créés par de jeunes paysagistes et plasticiens.

> RDV à Camon au Port à Fumier pour un parcours en barque électrique sur les parcelles du Festival en toute autonomie pendant 2h30 (payant) ;

> RDV à Amiens sur l’Île aux Fagots accessible depuis le chemin de halage pour un parcours-découverte à pied (gratuit).

À très bientôt !

L’équipe d’art & jardins | Hauts-de-France

Pour toute demande d’informations, nous vous invitons à nous adresser un courriel à communication@artetjardins-hdf.com

HÔTEL pour oiseaux de petites tailles > Lerouflaquette Consortium, 2020

HÔTEL pour oiseaux de petites tailles > Lerouflaquette Consortium, 2020
lundi 6 avril 2020 Marine Bigot
  • Lerouflaquette Consortium © Yann Monel
  • Lerouflaquette Consortium © Yann Monel
  • Lerouflaquette Consortium © Yann Monel

HÔTEL pour oiseaux de petites tailles > Lerouflaquette Consortium, 2020

En 2020, un établissement touristique d’un nouveau genre a ouvert au cœur des hortillonnages : le tout premier Hôtel pour oiseaux de petites tailles, pension quatre étoiles imaginée par Louis Leroux, dirigeant de Lerouflaquette Consortium, afin d’accueillir chardonnerets élégants, roitelets des haies ou pinçons d’arbres. Par cette installation, l’étudiant à l’Université d’Amiens attire l’attention sur la multitude d’oiseaux qui habitent ou transitent par le marais jardiné, alors qu’une espèce de nicheurs sur trois est actuellement menacée dans l’Hexagone. Dans cet hôtel, rien n’est de trop pour la faune ailée : nichoirs avec vue panoramique dont un réalisé par le plasticien Thierry Leroux, piscine, aire de jeux ou restaurant gastronomique, mais surtout, un espace perchoir à l’intimité préservée par des rideaux conçus tout spécialement par l’artiste Anna Buno. Une zone d’atterrissage miniature (semblable à celle réceptionnant les hélicoptères) complète ce tableau grand luxe. Inauguration en juillet, avec discours chanté en trois langues, chardonneret, grive et merle bien sûr… Cependant, si dans l’hôtel de Louis Leroux tout est fait pour accueillir le volatile exigeant, il est fort peu probable que celui-ci y séjourne un jour : remarquable par son inutilité, ce projet échappe ainsi du même coup aux impératifs de la croissance et de l’économie de marché, rappelant que pour le passereau, seuls les hauts arbres sont irrésistibles…

L'artiste

Lerouflaquette Consortium

Né en 1991, Louis Leroux étudie à l’UFR des Arts de l’Université de Picardie - Jules Verne. Par l’entremise de son entreprise, Lerouflaquette Consortium, cet étudiant en arts plastiques mène une réflexion autour de la figure de l’idiot et des notions de décroissance, d’improductivité, de lenteur... Vélo-souffleur ou bouée-plante, les objets commercialisés par Lerouflaquette Consortium sont en effet avant tout inutiles, entraînant des dépenses et non des gains, ce qui est contraire à l'objectif même d'une entreprise.