Réservation en ligne

RÉSERVATION EN LIGNE

La 11e édition est en cours de préparation ! Si vous souhaitez découvrir en avant-première les 10 nouveaux projets, assistez à la présentation qui sera faite par chacun des artistes sélectionnés, paysagistes et plasticiens, le SAMEDI 7 MARS, de 13h30 à 18h, au Logis du Roy – Square Jules Bocquet, Amiens, en présence du Comité artistique.

Nous vous donnons rendez-vous à partir du VENDREDI 5 JUIN pour l’OUVERTURE du Festival édition 2020.

Inscrivez, dès à présent, dans vos agendas la date de l’INAUGURATION officielle qui aura lieu SAMEDI 27 JUIN, à 18h.

Festival international de jardins
Hortillonnages Amiens
5 juin – 18 octobre 2020

Île aux Fagots – Amiens 
accès libre et gratuit en déambulation
Depuis le Pont de Beauvillé à Amiens, rejoignez le chemin de halage et entrez par le n°43 sur l’Île aux Fagots pour découvrir un premier espace présentant une dizaine de créations artistiques et paysagères ; en sortant, prolongez votre visite jusqu’à l’île Robinson en longeant la Somme.
> 5 juin – 31 août • du mardi au dimanche, 12h30-19h
> 1er septembre – 18 octobre • du mercredi au dimanche, 13h30-19h

Port à fumier – Camon
accès payant avec location d’une barque électrique
Louez une barque électrique à Camon au Port à fumier, 35 rue Roger Allou (au niveau du parking), et naviguez pendant 2h30 d’une parcelle à l’autre pour parcourir les jardins et appréciez les installations disposées autour de l’étang de Clermont.
> 5 juin – 31 août • du mardi au vendredi, 13h30-19h / samedi et dimanche, 10h-19h
> 1er septembre – 18 octobre • du mercredi au vendredi, 13h30-19h / samedi et dimanche, 11h-19h

La BILLETTERIE EN LIGNE sera disponible prochainement.
Pour toute information, vous pouvez adresser un courriel à communication@artetjardins-hdf.com
Le tarif de location d’une barque électrique se décline en fonction du nombre de personnes, de 1 à 6 max.
> 19€ / 1-2 pers. • 24€ / 3-4 pers. • 29€ / 5-6 pers. • gratuit – 3 ans
auquel s’ajoute la redevance ASCO pour la protection & la préservation des Hortillonnages
> 1€ / 11 ans et + • 0,50€ / 3-10 ans

Pour les réservations GROUPES, vous pouvez contacter dès à présent Marine Bigot, chargée de médiation et de relation avec le public : +33 (0)6 37 25 74 70 – m.bigot@artetjardins-hdf.com

À très bientôt !

L’Équipe d’Art & jardins l Hauts-de-France
+33 (0)3 22 52 52 96 – contact@artetjardins-hdf.com

De bords à corps

De bords à corps
jeudi 5 avril 2018 Marine Bigot
  • Julien Laforge © art & jardins | Hauts-de-France, droits réservés
  • photographie d'une sculpture faite de bois et de métal, au bord de l'eau, sur une parcelle des Hortillonnages Julien Laforge © Yann Monel

Reprendre des peintures marquantes de l’histoire de l’art pour les transformer en sculptures, telle est l’idée du plasticien Julien Laforge. Pour les Hortillonnages, l’artiste a choisi une figure mythique, celle de Narcisse : peint à la Renaissance par le Caravage, le tableau dont il s’empare illustre une légende célèbre de l’Antiquité grecque, dans laquelle un jeune homme, Narcisse, tombe amoureux de son reflet en se contemplant dans l’eau. Désespérant de ne pouvoir étreindre sa propre image, Narcisse se laissera dépérir au bord d’un étang. Pour Julien Laforge, l’histoire de Narcisse amène à s’interroger sur la place de l’homme dans le paysage: comment l’environnement permet-il d’accéder à la connaissance de soi, se questionne l’artiste, dont l’installation, miroir déformant de l’oeuvre du Caravage, nous dévoile un Narcisse affublé d’attelles, agenouillé au-dessus d’un rieu. Avec ses formes sauvages, l’oeuvre instaure la confusion entre l’humain et son environnement, pour un personnage dont les échasses réfèrent autant à la fragilité des berges des Hortillonnages qu’aux faiblesses de l’homme.

L'artiste

Julien Laforge

Julien Laforge est né en 1983 et diplômé des Beaux-Arts de Paris. Liées au paysage autant qu'à sa perception, ses œuvres s'attachent à mettre en relation le corps et l'environnement. Ainsi naissent des installations en dialogue fort avec leur contexte, qui s'intègrent ou se confondent avec les lieux où elles sont disposées.