Réservation en ligne

Réservation en ligne

Festival international de jardins
Hortillonnages Amiens

La prochaine édition du Festival international de jardins | Hortillonnages Amiens ouvrira le 22 mai 2021.

Nous aurons à nouveau le plaisir de vous accueillir lors cette 12e édition du Festival pour vous faire découvrir les jardins et les oeuvres créés par de jeunes paysagistes et plasticiens.

> RDV à Camon au Port à Fumier pour un parcours en barque électrique sur les parcelles du Festival en toute autonomie pendant 2h30 (payant) ;

> RDV à Amiens sur l’Île aux Fagots accessible depuis le chemin de halage pour un parcours-découverte à pied (gratuit).

À très bientôt !

L’équipe d’art & jardins | Hauts-de-France

Pour toute demande d’informations, nous vous invitons à nous adresser un courriel à communication@artetjardins-hdf.com

Îlots > Ilona Mikneviciute, 2021

Îlots > Ilona Mikneviciute, 2021
lundi 12 avril 2021 Marine Bigot
  • Ilona Mikneviciute © Ilona Mikneviciute

La sauvegarde des sites patrimoniaux et les problématiques environnementales sont des sujets auxquels est particulièrement attachée Ilona Mikneviciute. Les Hortillonnages d’Amiens font partie de ces écosystèmes exceptionnels qui l’inspirent, avec ses paysages mêlant plans d’eau, îlots, jardins et cultures, dans lesquels les rapports entre l’homme et la nature se nouent depuis des siècles.

Aménagés par l’homme, à partir du Moyen Âge, les Hortillonnages forment un milieu naturel marécageux. L’extraction de la tourbe, utilisée comme combustible, a fortement contribué au façonnage du site actuel ; les interventions de l’homme ont progressivement redessiné le paysage. Tel un écho à ce rapport entre l’homme et la nature, l’artiste propose de créer un paysage énigmatique en concevant un ensemble d’îles sur l’étang de Clermont.

Les Îlots, aux volumes arrondis et aux formes ballonnées, évoquent les sommets des volcans qui ont émergé des eaux. Composés de végétaux montés sur une structure métallique légère et creuse à l’intérieur, ils sont réalisés selon la technique de la mosaïculture, une technique qui consiste à composer en trois dimensions des tableaux de végétaux selon leurs couleurs et leurs tailles.

Bercés par le mouvement de l’eau, les îlots participent de l’évocation d’un paysage utopique tout en questionnant notre futur écologique. Ces installations mystérieuses, inscrites dans le majestueux espace des Hortillonnages, appellent à un retour à la nature, à un environnement plus naturel.

L'artiste

Ilona Mikneviciute

Depuis 20 ans, l’artiste lituanienne Ilona Mikneviciute vit et travaille en France. S’éloignant parfois des lieux habituels dédiés à la création et à l’exposition, elle développe des projets souvent engagés. Les relations qu’entretiennent l’œuvre, le lieu et le spectateur l’intéressent particulièrement. Ilona utilise différents médiums comme la sculpture, l’installation et la vidéo. Dernièrement, ses recherches artistiques la poussent à s’intéresser aux problématiques environnementales. C’est en croisant l’art et l’écologie qu’elle a commencé à expérimenter des projets autour de l’association du vivant et du non vivant dans une forme sculpturale. La plasticienne interroge ainsi une cohabitation possible entre le végétal et la sculpture.