Réservation en ligne

Festival international de jardins |
Hortillonnages Amiens 2022
Visite de l’exposition en barque


CAMON / PORT À FUMIER – Parcours en barque
Ponton d’embarquement
35 rue Roger Allou – 80450 Camon

À CAMON, louez une barque pour 2h30 et naviguez vers les différentes parcelles investies autour de l’étang de Clermont.

Le tarif de location d’une barque se décline en fonction du nombre de personnes, de 1 à 6 max. incluant enfant(s) de -3 ans
* 20€ / 1-2 pers. * 25€ / 3-4 pers. * 30€ / 5-6 pers. * gratuit -3 ans
+ redevance ASCO par personne : 1€ / 11 ans et + * 0,50€ / 3-10 ans
>>> Uniquement sur réservation en ligne
Pour prendre connaissance des conditions générales de vente, cliquez ici
Pour raison de sécurité, les animaux ne sont pas admis dans les barques. Les poussettes doivent être déposées à l’accueil.


Nous invitons les visiteurs à continuer à respecter les gestes barrières afin de lutter contre la propagation du COVID-19.
Si vous souhaitez davantage de précisions, nous vous invitons à consulter l’évolution des consignes d’accueil et les règles sanitaires en vigueur sur le site du gouvernement : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus


Pour toute demande d’informations, vous pouvez adresser un courriel à communication@artetjardins-hdf.com
ou appeler le +33 6 78 53 55 92

Au plaisir de vous accueillir prochainement !

L’équipe d’Art & Jardins | Hauts-de-France

N. A. W > Collectif Les Z’Electriks, 2022

N. A. W > Collectif Les Z’Electriks, 2022
mardi 19 avril 2022 Marine Bigot
  • Collectif les Z'Electriks © Collectif les Z'Electriks

Le travail du collectif Les Z’Electriks est centré sur l’électricité en concordance avec le maraîchage des Hortillonnages. La lumière va mettre en scène le tubercule le plus cultivé dans cet environnement. Le mariage de deux oppositions entre deux mondes tels que la nature et la technologie, avec des fils électriques qui s’installeront dans une cabane. Ce duel et cette complicité́ que forment ces deux éléments ne sont peut-être pas évident au premier regard. Pourtant, depuis quelques années, la nature elle-même produit de l’électricité, notamment avec les éoliennes pour le vent, les moulins pour l’eau ou encore les panneaux solaires.

Le projet est participatif, il permet à chacun d’être acteur de son environnement. Un vélo est mis à disposition pour que les visiteurs reproduisent la distance qu’effectuent les membres du collectif jusqu’aux Hortillonnages. Une manière écologique de rappeler que les déplacements surtout en ville sont à privilégier en vélo sans moteur. De cette façon, l’énergie produite par ce mouvement conduira l’électricité à une ampoule. Cette ampoule suspendue au plafond viendra éclairer une cagette de pommes de terres surélevée qui sera alors révélée aux publics. Au fil du temps, elles germeront ce qui fera évoluer l’oeuvre, les visiteurs participent donc à l’évolution du projet et deviennent un membre du collectif « les Z’electriks ».

Le choix des pommes de terre est simple. C’est le tubercule le plus cultivé de ce lieu : Les Hortillonnages. Mais, c’est aussi l’un des aliments de base de l’humanité et l’un des plus appréciés.

Les fils électriques seront récupérés et envahiront l’espace, le but de ce projet est de récupérer ce qui nous entoure et d’utiliser des produits locaux pour une question écologique. C’est comme reproduire de l’électricité, des fils déjà utilisés, une ampoule, un vélo et aussi une table… L’espace est envahi de manière progressive, le fil descendrait de l’ampoule pour ensuite s’entourer autour des pommes de terre et pour finir au sol. Une pièce où le visiteur aura l’interdiction de s’y rendre pour des questions de sécurité.

Faire naître l’électricité dans un endroit qui ne l’a jamais connu a intéressé les Z’Electriks, et ils ne le ferons pas seuls. C’est avec l’aide des visiteurs que l’œuvre sera complétée, elle évoluera tout le long du festival. Leur travail consiste à révéler au public à quel point le recyclage est aussi important, et qu’ensemble ce projet se révèle grandiose.

L'artiste

Collectif les Z'Electriks

Le collectif les Z’Electriks rassemble 7 étudiants de l'UFR des Arts de l'Université Picardie Jules Verne : Valentin Afonso, Marylène Danoizel, Margot Durand, Lisa Leloire, Inès Mensi, Kristen Mercier et Sloane Pommier Uscidda.