Réservation en ligne

Réservation en ligne

Festival international de jardins
Hortillonnages Amiens

La prochaine édition du Festival international de jardins | Hortillonnages Amiens ouvrira le 22 mai 2021.

Nous aurons à nouveau le plaisir de vous accueillir lors cette 12e édition du Festival pour vous faire découvrir les jardins et les oeuvres créés par de jeunes paysagistes et plasticiens.

> RDV à Camon au Port à Fumier pour un parcours en barque électrique sur les parcelles du Festival en toute autonomie pendant 2h30 (payant) ;

> RDV à Amiens sur l’Île aux Fagots accessible depuis le chemin de halage pour un parcours-découverte à pied (gratuit).

À très bientôt !

L’équipe d’art & jardins | Hauts-de-France

Pour toute demande d’informations, nous vous invitons à nous adresser un courriel à communication@artetjardins-hdf.com

Ouvrage > Rachel Labastie, 2020

Ouvrage > Rachel Labastie, 2020
lundi 6 avril 2020 Marine Bigot
  • Rachel Labastie © Yann Monel
  • Rachel Labastie © Yann Monel
  • Rachel Labastie © Yann Monel
  • Rachel Labastie © Rachel Labastie

Ouvrage > Rachel Labastie, 2020

« Peut-être ignorez-vous, Monsieur, que dans notre pays on cultive les statues. »
JACQUES ABEILLE, Les jardins statuaires

Les Hortillonnages d’Amiens sont des jardins flottants ponctués de sculptures : un intrigant territoire domestiqué invitant à la rêverie pour Rachel Labastie… Avec sa sculpture Ouvrage, l’artiste questionne la fragilité du jardin, la force et la beauté créatrice des éléments naturels (vent, pluie, crue), et aussi les forces humaines transformant avec rigueur, savoir-faire, gestes précis et outils un territoire naturel en jardin agricole. Rachel Labastie pose ainsi une réflexion sur les territoires comme des espaces réinventés, qui existent par la main qui les façonne, par les pieds qui les arpentent et les mesurent, par les corps qui les quittent. Cette sculpture parle en effet de l’homme, de l’animal habile mais aussi de la terre, autant de forces complémentaires et créatrices. Car notre univers tout entier est modelé par des énergies, par de fascinantes interactions du vivant. Le torchis est un agglomérat de matières naturelles qui, mélangées par l’humain ou l’animal, bénéficie de la résistance du béton. La forme d’Ouvrage s’inspire de serres d’oiseaux et d’outils agricoles. Elle semble sortir lentement de terre. C’est une sculpture en torchis. Une sorte de main, de patte, d’étrange outil hybride qui s’étire à partir de l’argile pour embrasser poétiquement vents, forces naturelles et courants.

L'artiste

Rachel Labastie

Rachel Labastie est née à Bayonne en 1978 ; elle vit et travaille à Bruxelles. Sculptrice, elle réalise ses pièces avec beaucoup de minutie, un labeur patient. Par un permanent jeu de forces contraires, elle nous invite à voir au-delà de l’apparence des choses. Son rapport à la matière est à la fois intime et puissant, conceptuel et physique, contemporain et ancré dans les pratiques séculaires de la terre crue et cuite. Ses sculptures se situent à égale distance de l’intimité et de l’universalité, servant tout à la fois d’illustrations, de contrepoids et de remèdes à la destinée humaine, sur un mode d’être tenant de l’inventaire (ce qui est), de l’enchantement (ce qui exalte), de la thérapie (ce qui sauve).