Online booking

Online booking

Hortillonnages International Garden Festival – Amiens 2019

 


Contact us

+33 (0)3 22 52 52 96           — info[a]artetjardins-hdf.com

Coup d’œil entre deux eaux

Coup d’œil entre deux eaux
Thursday May 3rd, 2018 Marine Bigot
  • photographie d'une structure en bois en forme de bulbe ouvert, au bord de l'eau L'Atelier des Jardiniers Nomades © Yann Monel
  • photographie d'un chemin au milieu de deux espaces d'eau, trois structures en bois sont positionnées au bord de l'eau sur ce chemin, deux personnes se promènent L'Atelier des Jardiniers Nomades © Yann Monel

Le parc de la Bouvaque, à Abbeville, se compose de deux étangs principaux sertis dans un écrin boisé. Si de nombreux sentiers traversent ses vastes espaces verdoyants, ils ne mènent vers aucune halte bien identifiée : lieu de promenade et de connexions entre différents quartiers de la ville, le parc de la Bouvaque, bien qu’il soit le plus grand espace vert abbevillois, ne comporte que peu de lieux où l’on peut s’installer pour observer la nature environnante. Pour combler ce manque, l’Atelier L. J. N., collectif formé par les paysagistes Stanislas Bah Chuzeville, Richard Mariotte et Arnaud Mermet-Gerlat ont imaginé une série de plateformes d’observation posées sur pilotis : entre deux grandes étendues d’eau, leurs étonnants et sculpturaux cônes géométriques ponctuent désormais la longue ligne droite d’un sentier. Au milieu du paysage marécageux, leurs hautes silhouettes se transforment ici en point de ralliement, offrant au promeneur des points de vue privilégiés sur l’eau et les berges.

Informations & access
  • 2018
  • walking access

The artist

Atelier des Jardiniers Nomades

 
The “Atelier L. J. N.” workshop is made up of the landscapers, Stanislas Bah Chuzeville, Richard Mariotte and Arnaud Mermet-Gerlat, who graduated with a master's degree in Architecture of Landscaping from Gembloux France-Belgium. Winners of the AJAP in 2016, the work of the young architects and landscapers is characterized by their approach which is mobile, dynamic and rooted in the areas where they work. In 2012, they participated in the festival “Art, villes & paysage - Hortillonnages Amiens”, with a landscaping project entitled “Le syndrome de la page blanche”.