Réservation en ligne

Festival international de jardins |
Hortillonnages Amiens 2022
Visite de l’exposition en barque


CAMON / PORT À FUMIER – Parcours en barque
Ponton d’embarquement
35 rue Roger Allou – 80450 Camon

À CAMON, louez une barque pour 2h30 et naviguez vers les différentes parcelles investies autour de l’étang de Clermont.

Le tarif de location d’une barque se décline en fonction du nombre de personnes, de 1 à 6 max. incluant enfant(s) de -3 ans
* 20€ / 1-2 pers. * 25€ / 3-4 pers. * 30€ / 5-6 pers. * gratuit -3 ans
+ redevance ASCO par personne : 1€ / 11 ans et + * 0,50€ / 3-10 ans
>>> Uniquement sur réservation en ligne
Pour prendre connaissance des conditions générales de vente, cliquez ici
Pour raison de sécurité, les animaux ne sont pas admis dans les barques. Les poussettes doivent être déposées à l’accueil.


Nous invitons les visiteurs à continuer à respecter les gestes barrières afin de lutter contre la propagation du COVID-19.
Si vous souhaitez davantage de précisions, nous vous invitons à consulter l’évolution des consignes d’accueil et les règles sanitaires en vigueur sur le site du gouvernement : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus


Pour toute demande d’informations, vous pouvez adresser un courriel à communication@artetjardins-hdf.com
ou appeler le +33 6 78 53 55 92

Au plaisir de vous accueillir prochainement !

L’équipe d’Art & Jardins | Hauts-de-France

ABRI > Séverine Hubard, 2022

ABRI > Séverine Hubard, 2022
mardi 29 mars 2022 Marine Bigot
  • Séverine Hubard © Séverine Hubard

Depuis plus d’un an, Séverine Hubard réfléchit à l’idée de protection. Les architectures nous protègent-elles ? Comment et de quoi se protéger ? Un abri est une structure architecturale de base ou un bâtiment qui offre une protection contre l’environnement local. Au fur et à mesure de ses recherches, une confusion se met en place entre le refuge qui sert à se protéger des attaques en temps de guerre et le refuge (de montagne) qui sert à se protéger des orages et des intempéries en période de vacances.
La sculpture ABRI reprend en effet les plans de l’Abri Anderson qui a vu le jour dans les jardins des ouvriers anglais pris sous les feux des bombardements de la Seconde Guerre mondiale. Abri domestique bon marché contre les bombes, il était distribué aux familles pauvres afin d’être monté dans leurs jardins pour se protéger. Durant ses recherches, Séverine Hubard découvre une image d’archive où l’Abri Anderson est recouvert d’un gigantesque stock de bois de chauffage. Fascinée depuis toujours par la manière dont on stocke et range le bois de chauffage, elle associe cette image au site des Hortillonnages qui ont dû servir de lieu d’isolement pour nourrir et chauffer au bois les Amiénois pendant toutes sortes de périodes de crises.
ABRI est composé d’un socle qui porte le stock de bois qui vient cacher sa base. Ici le bois de chauffage n’est pas abrité mais abrite et cache l’abri. ABRI est une sculpture absurde où la question d’équilibre est essentielle. Évoquer la guerre à travers cette proposition, c’est évoquer le passé d’une ville qui en a souffert et en parler à toutes les générations. La sculpture devient en ce sens un monument érigé à ces anonymes, témoins silencieux de conflits. Le tunnel ludique est accessible et praticable par tous. Sentir le poids des stères de bois au-dessus de sa tête est une expérience unique à découvrir sur l’Île aux fagots. ABRI est un appel à vivre.

L'artiste

Séverine Hubard

Séverine Hubard est une artiste française née en 1977 à Lille. Elle réalise des constructions tridimensionnelles en utilisant les règles du bricolage : elle utilise des matériaux pour en faire ce dont elle a besoin et non pour ce à quoi ils sont destinés. Toujours en prenant en compte la vie telle qu’elle semble organisée, Séverine Hubard détourne ce qu’elle en extrait, l’agence selon ses désirs, afin de dérouter, de déséquilibrer le spectateur en lui proposant un regard enjoué et subversif. Elle est représentée par la Galerie Lily Robert (Paris) et la Galerie Laurence Bernard (Genève, CH).