Réservation en ligne

Festival international de jardins |
Hortillonnages Amiens 2022
Visite de l’exposition en barque


CAMON / PORT À FUMIER – Parcours en barque
Ponton d’embarquement
35 rue Roger Allou – 80450 Camon

À CAMON, louez une barque pour 2h30 et naviguez vers les différentes parcelles investies autour de l’étang de Clermont.

Le tarif de location d’une barque se décline en fonction du nombre de personnes, de 1 à 6 max. incluant enfant(s) de -3 ans
* 20€ / 1-2 pers. * 25€ / 3-4 pers. * 30€ / 5-6 pers. * gratuit -3 ans
+ redevance ASCO par personne : 1€ / 11 ans et + * 0,50€ / 3-10 ans
>>> Uniquement sur réservation en ligne
Pour prendre connaissance des conditions générales de vente, cliquez ici
Pour raison de sécurité, les animaux ne sont pas admis dans les barques. Les poussettes doivent être déposées à l’accueil.


Nous invitons les visiteurs à continuer à respecter les gestes barrières afin de lutter contre la propagation du COVID-19.
Si vous souhaitez davantage de précisions, nous vous invitons à consulter l’évolution des consignes d’accueil et les règles sanitaires en vigueur sur le site du gouvernement : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus


Pour toute demande d’informations, vous pouvez adresser un courriel à communication@artetjardins-hdf.com
ou appeler le +33 6 78 53 55 92

Au plaisir de vous accueillir prochainement !

L’équipe d’Art & Jardins | Hauts-de-France

Hortillophones 2/3 > Raphaëlle Duquesnoy, 2019

Hortillophones 2/3 > Raphaëlle Duquesnoy, 2019
mardi 11 juin 2019 Marine Bigot
  • Raphaëlle Duquesnoy © Yann Monel
  • Raphaëlle Duquesnoy © Raphaëlle Duquesnoy

Les Hortillophones sont des machineries acoustiques qui amplifient les particularités du paysage sonore des Hortillonnages d’Amiens. Fabriqués en céramique, ils permettent de glisser l’oreille et de focaliser l’écoute sur des points d’ouïes remarquables choisis pour leurs qualités de panoramas sonores. Placés dans trois lieux du parcours qui témoignent de la topographie sonore du site, les Hortillophones mettent en valeur la faune locale, la végétation, la vie du parc et leurs multiples interactions avec la cité. Deux dispositifs, implantés sur l’étang de Clermont, mettent à l’honneur l’ambiance des jardins, les bruissements de la végétation et la richesse ornithologique des Hortillonnages. Selon l’instant, vous pourrez percevoir le chant du troglodyte mignon, le cri du grèbe huppé, les cloches de la cathédrale Notre-Dame et le sifflement des trains de la gare d’Amiens. Un autre Hortillophone prend place sur l’île aux Fagots, et vous entendrez la rumeur de la ville entremêlée au chahut des phragmites des joncs.
L’écoute est un formidable moyen de sensibiliser à l’écologie du paysage sonore : elle révèle tout ce que l’oeil ne peut pas percevoir, et la partition musicale dans laquelle nous sommes immergés chaque jour sans y prêter attention. Sans produire de son, les Hortillophones amplifient l’existant afin de se réapproprier la poésie du site, sans le perturber. Ouvrez vos écoutilles…

L'artiste

Raphaëlle Duquesnoy

Née dans le bassin minier lensois, Raphaëlle Duquesnoy vit dans le bocage nantais. Ingénieur du son, puis designer sonore, elle imagine des architectures audibles, et détourne les lois de l'espace acoustique pour en extraire une certaine splendeur. Olivier Chouteau, artiste pluridisciplinaire, ancien résident du département de céramique de la Lalit Kala Akademy à Kolkata (Inde), se caractérise par l'éclectisme des matériaux sonores qu'il façonne.