Réservation en ligne

Festival international de jardins |
Hortillonnages Amiens 2022
Visite de l’exposition en barque


CAMON / PORT À FUMIER – Parcours en barque
Ponton d’embarquement
35 rue Roger Allou – 80450 Camon

À CAMON, louez une barque pour 2h30 et naviguez vers les différentes parcelles investies autour de l’étang de Clermont.

Le tarif de location d’une barque se décline en fonction du nombre de personnes, de 1 à 6 max. incluant enfant(s) de -3 ans
* 20€ / 1-2 pers. * 25€ / 3-4 pers. * 30€ / 5-6 pers. * gratuit -3 ans
+ redevance ASCO par personne : 1€ / 11 ans et + * 0,50€ / 3-10 ans
>>> Uniquement sur réservation en ligne
Pour prendre connaissance des conditions générales de vente, cliquez ici
Pour raison de sécurité, les animaux ne sont pas admis dans les barques. Les poussettes doivent être déposées à l’accueil.


Nous invitons les visiteurs à continuer à respecter les gestes barrières afin de lutter contre la propagation du COVID-19.
Si vous souhaitez davantage de précisions, nous vous invitons à consulter l’évolution des consignes d’accueil et les règles sanitaires en vigueur sur le site du gouvernement : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus


Pour toute demande d’informations, vous pouvez adresser un courriel à communication@artetjardins-hdf.com
ou appeler le +33 6 78 53 55 92

Au plaisir de vous accueillir prochainement !

L’équipe d’Art & Jardins | Hauts-de-France

Jardin de 100 ans > Jardin de la Paix français, 2019

Jardin de 100 ans > Jardin de la Paix français, 2019
dimanche 20 octobre 2019 Marine Bigot
  • Zonnebecke, Jardin de la Paix français au Memorial Museum Passchendaele 1917, 2019 - Mathieu Gontier & Pierre David - Wagon Landscaping © Wagon Landscaping
  • Mathieu Gontier & Pierre David - Wagon Landscaping © Wagon Landscaping
  • Wagon Landscaping - Mathieu Gontier & Pierre David © Wagon Landscaping - Mathieu Gontier & Pierre David

Jardin de 100 ans > Jardin de la Paix français, 2019

Le Jardin de 100 ans évoque un siècle de paix qui a permis à une nature riche et foisonnante de coloniser et d’évoluer sur des terrains détruits par la guerre. Il y a cent ans… La guerre s’achevait pour laisser derrière elle des familles, aussi bien que des paysages, dévastés. Dans la parcelle de boisement où s’inscrit le Jardin de la Paix français, un oeil aguerri peut voir ces décennies d’histoire sous ses yeux car la forêt a repris ses droits : elle est passée d’un stade « pionnier » (végétation colonisant les sols fraîchement retournés) à un stade « avancé » (végétation riche d’un boisement en cours de développement pouvant atteindre un état de climax sans intervention de l’homme). Cette évolution, visible, de 100 ans de paix est tout ce que le jardin présente au public par des circulations discrètes et des temps de pauses pour s’imprégner de l’ambiance paisible de la forêt. Il met en scène les différents milieux qui constituent un bois, de la clairière au boisement dense. Dans l’espace réduit du jardin, cet « extrait de forêt » centenaire est présenté de manière concentrée afin de donner lecture des stades d’évolution de la forêt et de remonter le temps de l’Histoire, dans une forme d’intimité qu’offre le calme du site. Dans cette mosaïque de paysages forestiers, des arbres abattus sont laissés sur place, un sous-bois est jardiné, une clairière offre un puits de lumière pour permettre à la petite faune (pics, insectes, petits mammifères) de venir habiter l’esprit du jardin et participer, dans une certaine mesure, à une forme d’éloge à la vie que la forêt magnifie.
« Il ne s’était pas du tout soucié de la guerre. Il avait imperturbablement continué à planter. », L’homme qui plantait des arbres – Jean Giono



 

L'artiste

Mathieu Gontier & Pierre David - Wagon Landscaping

Né en 1981, le paysagiste Mathieu Gontier est diplômé de l’École nationale supérieure du paysage de Versailles. Son agence, Wagon Landscaping, s’attache à trouver des réponses simples, économes, adaptées aux besoins des usagers et du terrain d’intervention. Une pratique du « déjà là », au service du site et de l’environnement, avec des projets d’aménagements localisés en France, de Marseille à Dunkerque en passant par Paris, mais aussi en Belgique ou encore en Russie ! Pierre David a étudié à l'École Nationale Supérieure de Paysage de Versailles-Marseile, où il a appris l'écologie, l'économie de projet, le génie du lieu et le dessin de l'espace. Il est également intervenu au Festival international de jardins - Hortillonnages Amiens 2019.