Réservation en ligne

Festival international de jardins |
Hortillonnages Amiens 2022
Visite de l’exposition en barque


CAMON / PORT À FUMIER – Parcours en barque
Ponton d’embarquement
35 rue Roger Allou – 80450 Camon

À CAMON, louez une barque pour 2h30 et naviguez vers les différentes parcelles investies autour de l’étang de Clermont.

Le tarif de location d’une barque se décline en fonction du nombre de personnes, de 1 à 6 max. incluant enfant(s) de -3 ans
* 20€ / 1-2 pers. * 25€ / 3-4 pers. * 30€ / 5-6 pers. * gratuit -3 ans
+ redevance ASCO par personne : 1€ / 11 ans et + * 0,50€ / 3-10 ans
>>> Uniquement sur réservation en ligne
Pour prendre connaissance des conditions générales de vente, cliquez ici
Pour raison de sécurité, les animaux ne sont pas admis dans les barques. Les poussettes doivent être déposées à l’accueil.


Nous invitons les visiteurs à continuer à respecter les gestes barrières afin de lutter contre la propagation du COVID-19.
Si vous souhaitez davantage de précisions, nous vous invitons à consulter l’évolution des consignes d’accueil et les règles sanitaires en vigueur sur le site du gouvernement : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus


Pour toute demande d’informations, vous pouvez adresser un courriel à communication@artetjardins-hdf.com
ou appeler le +33 6 78 53 55 92

Au plaisir de vous accueillir prochainement !

L’équipe d’Art & Jardins | Hauts-de-France

La Fascinatrice des Hortillonnages > Vergers urbains, 2022

La Fascinatrice des Hortillonnages > Vergers urbains, 2022
mardi 29 mars 2022 Marine Bigot
  • Vergers urbains © Vergers urbains

Vergers urbains souhaitent amener le public à s’interroger sur la gestion humaine des espaces naturels. Où place-t-on la limite de l’intervention humaine ? Comment l’humain peut-il adopter un rôle régulateur et d’accompagnant ?
Le visiteur accoste sur l’île et découvre un environnement à la fois étrange et commun. Un espace habité dont la présence est énigmatique. Une entité, mi-monstrueuse mi-protectrice est garante des Hortillonnages. Elle y vit quelque part. Son corps se répand sur l’île telles des racines d’arbres, sortant parfois de la terre pour nous guider dans les endroits les plus mystérieux de l’île. À moitié réveillée, à moitié endormie, toute de saules tressés, elle veille à l’équilibre et régule la vie des Hortillonnages. Ses membres orientent la visite et suggèrent les zones accessibles : un bras accompagne la berge, un pied émerge du sol et délimite une parcelle agricole, traces de vie humaine. Parfois, c’est une mise en défense qui s’opère.
Le parcours, progressif, fait circuler le visiteur dans un espace bâti à échelle réduite dans le but de le questionner sur la place qu’il occupe sur le site. La berge est marquée par des ouvrages humains comme des platelages en bois, des fascines ou autres techniques de génie écologique. Petit à petit, les aménagements humains se raréfient pour entrer dans un espace de dialogue avec le vivant : un espace de cultures maraîchères puis de végétation indigène et spontanée. Au bout, le chemin disparaît pour laisser place à un espace boisé où la nature domine.

L'artiste

Vergers urbains

Pauline Liatard, Axelle Rauturier et Thibault Elman se sont rencontrés à l’association Vergers urbains, une association parisienne qui a pour vocation de rendre la ville comestible en impliquant les citadins dans ses projets. Leur sensibilité de paysagistes les mène à s’intéresser tout autant à la conception, à la pratique de terrain ainsi qu’à l’animation auprès du public. L’appropriation collective des espaces et leurs dimensions nourricières sont tout aussi importantes que leurs perspectives artistiques.