Réservation en ligne

RÉSERVATION EN LIGNE

La 11e édition est en cours de préparation ! Si vous souhaitez découvrir en avant-première les 10 nouveaux projets, assistez à la présentation qui sera faite par chacun des artistes sélectionnés, paysagistes et plasticiens, le SAMEDI 7 MARS, de 13h30 à 18h, au Logis du Roy – Square Jules Bocquet, Amiens, en présence du Comité artistique.

Nous vous donnons rendez-vous à partir du VENDREDI 5 JUIN pour l’OUVERTURE du Festival édition 2020.

Inscrivez, dès à présent, dans vos agendas la date de l’INAUGURATION officielle qui aura lieu SAMEDI 27 JUIN, à 18h.

Festival international de jardins
Hortillonnages Amiens
5 juin – 18 octobre 2020

Île aux Fagots – Amiens 
accès libre et gratuit en déambulation
Depuis le Pont de Beauvillé à Amiens, rejoignez le chemin de halage et entrez par le n°43 sur l’Île aux Fagots pour découvrir un premier espace présentant une dizaine de créations artistiques et paysagères ; en sortant, prolongez votre visite jusqu’à l’île Robinson en longeant la Somme.
> 5 juin – 31 août • du mardi au dimanche, 12h30-19h
> 1er septembre – 18 octobre • du mercredi au dimanche, 13h30-19h

Port à fumier – Camon
accès payant avec location d’une barque électrique
Louez une barque électrique à Camon au Port à fumier, 35 rue Roger Allou (au niveau du parking), et naviguez pendant 2h30 d’une parcelle à l’autre pour parcourir les jardins et appréciez les installations disposées autour de l’étang de Clermont.
> 5 juin – 31 août • du mardi au vendredi, 13h30-19h / samedi et dimanche, 10h-19h
> 1er septembre – 18 octobre • du mercredi au vendredi, 13h30-19h / samedi et dimanche, 11h-19h

La BILLETTERIE EN LIGNE sera disponible à partir 6 avril.
Le tarif de location d’une barque électrique se décline en fonction du nombre de personnes, de 1 à 6 max.
> 19€ / 1-2 pers. • 24€ / 3-4 pers. • 29€ / 5-6 pers. • gratuit – 3 ans
auquel s’ajoute la redevance ASCO pour la protection & la préservation des Hortillonnages
> 1€ / 11 ans et + • 0,50€ / 3-10 ans

Pour les réservations GROUPES, vous pouvez contacter dès à présent Marine Bigot, chargée de médiation et de relation avec le public : +33 (0)6 37 25 74 70 – m.bigot@artetjardins-hdf.com

À très bientôt !

L’Équipe d’Art & jardins l Hauts-de-France
+33 (0)3 22 52 52 96 – contact@artetjardins-hdf.com

Sphère nourricière

Sphère nourricière
lundi 16 avril 2018 Marine Bigot
  • photographie d'un jardin avec un long chemin en bois au milieu aux lignes cassées. Autour des cultures dans des bacs circulaires et beaucoup de végétation. Au fond, un dôme en saules Manon Bordet Chavanes, Marie Bregeon, Johann Laskowski © Yann Monel
  • photographie d'un cercle ouvert au sommet d'un dôme de saules en feuilles Manon Bordet Chavanes, Marie Bregeon, Johann Laskowski © Yann Monel

L’univers que proposent les paysagistes Manon Bordet-Chavanes, Marie Brégeon et Johann Laskowski, s’articule autour d’une réflexion sur l’alimentation. Sphère nourricière, ainsi s’appelle leur jardin, organisé autour d’une demi-sphère végétale. A l’entrée du parcours, un sol craquelé et appauvri entraîne le promeneur à travers un environnement dénudé, stérilisé par l’agriculture intensive : pour retrouver l’abondance, le visiteur doit progresser jusqu’au centre du jardin, sous un ciel de gouttes fertiles. Celles-ci, symbolisées au moyen de calebasses, symbolisent les vertus des techniques agro-écologiques. Du bois raméal fragmenté à la culture en lasagnes, elles sont représentées au sein de petits cratères luxuriants, au fil d’un parcours pédagogique qui s’achève sous un dôme en saule tressé. A l’intérieur, lierres et ronces laissent le champ libre à une végétation rayonnante et fleurie : une ville-jardin, où poussent des végétaux comestibles, parfumés et colorés, dans une biosphère à l’équilibre restauré.

L'artiste

Manon Bordet Chavanes, Marie Bregeon, Johann Laskowski

Fondatrice de l’agence Terres Paysagées, Manon Bordet-Chavanes est ingénieure agronome. Elle collabore ici avec deux paysagistes, Marie Brégeon et Johann Laskowski : la première travaille sur des jardins collectifs à vocation hospitalière, tandis que le second, formé aux techniques agro-écologiques, accompagne des projets d’agriculture paysanne et urbaine au sein de son agence Epigénie. A l’image d’un collectif, ils profitent de ce projet pour questionner leur métier.