Réservation en ligne

RÉSERVATION EN LIGNE

Festival international de jardins
Hortillonnages Amiens 2019

Clap de fin pour cette belle 10e édition… Nous préparons déjà la 11e édition !
Nous vous donnons rendez-vous à partir du 5 juin 2020.
L’Équipe d’Art & jardins l Hauts-de-France


Contactez-nous

+33 (0)3 22 52 52 96  – communication@artetjardins-hdf.com

lille3000 – Saint-Maurice-Pellevoisin, Parc des Buissonnets > Yushin U Chang

lille3000 – Saint-Maurice-Pellevoisin, Parc des Buissonnets > Yushin U Chang
jeudi 2 mai 2019 Marine Bigot
  • Yuhsin U Chang © Yuhsin U Chang

Mémoire d’arbre
Lors de sa visite en novembre dernier afin d’envisager un site d’implantation pour une sculpture, son attention a été éveillée par l’agencement et la nature particulière du parc des Buissonnets. Sur ce bout de territoire sont présentes différentes formes et représentations du vivant – végétales, animales, aménagements de conforts – toutes liées à l’intervention de l’homme dans le temps. Dans cette nature aménagée et arborée, ça et là, des troncs attendent et viennent ponctuer notre regard. Couchés ou verticaux, en décompositions plus ou moins avancées, ils forment un autre paysage, un tiers territoire qui niche les activités souvent imperceptibles et sans cesse renouvelées des insectes, des larves, des vers, des coléoptères, bref de tout ce qui perpétue une nature vivante et active. Cette nature renouvelée ouvre les portes d’un futur positif portant l’Eldorado de la biodiversité. En face de la maison de retraite et en limite de la parcelle, un arbre mort, isolé, encore vertical, sans frondaison, massif, au système racinaire imposant d’où émergent ses deux fûts. L’oeuvre dessine un cycle entre passé et présent, redessinant le cycle de transformation du vivant : un lien, un lieu de transformation, un passage tout en l’inscrivant dans la mémoire des arbres.

Informations & accès
  • 2019
  • accès à pied

L'artiste

Yuhsin U Chang

 
D’origine taïwanaise, et diplômée de l’École Nationale Supérieure d’Art de Bourges et de laSorbonne, Yuhsin U Chang explore la frontière entre l’inerte et le vivant. La matière organiqueconstitue son moyen d’expression préféré.