Réservation en ligne

Festival international de jardins |
Hortillonnages Amiens 2022
Visite de l’exposition en barque


CAMON / PORT À FUMIER – Parcours en barque
Ponton d’embarquement
35 rue Roger Allou – 80450 Camon

À CAMON, louez une barque pour 2h30 et naviguez vers les différentes parcelles investies autour de l’étang de Clermont.

Le tarif de location d’une barque se décline en fonction du nombre de personnes, de 1 à 6 max. incluant enfant(s) de -3 ans
* 20€ / 1-2 pers. * 25€ / 3-4 pers. * 30€ / 5-6 pers. * gratuit -3 ans
+ redevance ASCO par personne : 1€ / 11 ans et + * 0,50€ / 3-10 ans
>>> Uniquement sur réservation en ligne
Pour prendre connaissance des conditions générales de vente, cliquez ici
Pour raison de sécurité, les animaux ne sont pas admis dans les barques. Les poussettes doivent être déposées à l’accueil.


Nous invitons les visiteurs à continuer à respecter les gestes barrières afin de lutter contre la propagation du COVID-19.
Si vous souhaitez davantage de précisions, nous vous invitons à consulter l’évolution des consignes d’accueil et les règles sanitaires en vigueur sur le site du gouvernement : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus


Pour toute demande d’informations, vous pouvez adresser un courriel à communication@artetjardins-hdf.com
ou appeler le +33 6 78 53 55 92

Au plaisir de vous accueillir prochainement !

L’équipe d’Art & Jardins | Hauts-de-France

L’île Perdu(e) > Elyse Ragueneau, Astrid Verspieren, Xavier Dumont, 2011

L’île Perdu(e) > Elyse Ragueneau, Astrid Verspieren, Xavier Dumont, 2011
lundi 16 avril 2018 Marine Bigot
  • Elyse Ragueneau, Astrid Verspieren, Xavier Dumont © droits réservés art & jardins | Hauts-de-France
  • Elyse Ragueneau, Astrid Verspieren, Xavier Dumont © G. Clariana
  • Elyse Ragueneau, Astrid Verspieren, Xavier Dumont © G. Clariana
  • Elyse Ragueneau, Astrid Verspieren, Xavier Dumont © G. Clariana

Dans les Hortillonnages, il est d’usage de donner à la parcelle le nom de son propriétaire. Ironie du sort, les propriétaires de cette île, qu’il fut très difficile de retrouver, se nommaient bel et bien Monsieur et Madame Perdu ! La situation géographique de leur propriété, au centre de l’étang de Clermont, en fait un observatoire idéal sur les mutations des Hortillonnages, qui, depuis les années 80, voient leur identité maraîchère évoluer vers la culture du « jardinet ». Le projet de l’île Perdu(e) accompagne cette métamorphose : conservant le morceau d’île existant, les paysagistes ont choisi d’en restaurer la berge en tressant du saule vivant, redessinant la surface de l’île de jadis. Ce travail de couture en plusieurs phases permet de rendre lisible l’impact du temps. La nouvelle berge est plantée et se traverse grâce à des pontons en acier Corten, qui orientent les points de vue et permettent l’accès en barque. L’île se parcourt dès lors comme un livre ouvert, ornée de stèles mémoire et de meubles-sculptures qui invitent à la méditation et à la contemplation du paysage. Au cœur de l’île, une cabane est réhabilitée en « boutique souvenirs ». On y trouve des cartes postales mémoires et une collection de livrets qui déroulent l’histoire de l’île d’année en année, dans sa relation au Musée de Picardie et à ses sculpteurs et artistes, pour diffuser le message de l’île bien au-delà de ses eaux : « le paysage, une œuvre vivante ».

L'artiste

Elyse Ragueneau, Astrid Verspieren

Nées respectivement en 1976 et 1977, Astrid Verspieren et Elyse Ragueneau sont deux paysagistes de parcours similaires : elles se rencontrent à l’Ecole Supérieure d’architecture des Jardins de Paris, une formation qu’elles complètent ensuite avec des études d’urbanisme à l’Ecole d’architecture La Villette. Leur complicité se renforce ensuite au fil de nombreux voyages – une année, sac au dos, en Asie – et les amène à collaborer ensemble dans le cadre du festival des Hortillonnages d’Amiens. Chaque année depuis, d’autres artistes ont pris le relais et viennent ajouter leur empreinte : Xavier Dumont, Stig Evans, Alinah Azadeh et Samuel Rousseau.